Le code de la route | Alliance Pierres Vivantes

Le code de la route

La Bonne Semence - 27.02.2017

Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; Rom. 3 : 23

Car quiconque observe toute la loi, mais pèche contre un seul commandement, devient coupable de tous. Jacq. 2 : 10

et marchez dans la charité, à l’exemple de Christ, qui nous a aimés, et qui s’est livré lui-même à Dieu pour nous comme une offrande et un sacrifice de bonne odeur. Eph. 5 : 2

Lorsqu’un automobiliste dépasse la limite de vitesse autorisée, il enfreint le code de la route. Il n’a peut-être fait qu’une seule faute, mais il a bel et bien enfreint le code de la route. On imaginerait mal un automobiliste, arrêté par un policier pour excès de vitesse, se justifier en disant qu’il n’a jamais grillé un feu rouge! Quel conducteur pourrait prétendre n’avoir jamais transgressé le code de la route? 

Dans la Bible, la loi de Dieu donnée par Moïse était parfaite et les Israélites devaient la respecter point par point. L’expérience a montré que ce peuple n’a pas respecté cette loi. Personne d’ailleurs n’en aurait été capable! Bien sûr, la très grande majorité d’entre nous n’a pas transgressé le commandement : «Tu ne tueras pas», mais qui n’a pas désobéi à celui-ci : «Tu ne convoiteras pas»?

Tous les hommes ont désobéi à Dieu. Tous sauf un, celui qui est venu dans le monde il y a deux mille ans, Jésus-Christ, l’homme parfait qui a entièrement accompli la loi de Dieu (selon Mat. 5 : 17). Mais il a fait beaucoup plus que respecter la loi : Il a accepté de mourir crucifié, par amour pour nous, afin que Dieu pardonne tous nos péchés.

Aujourd’hui, ce n’est donc pas en essayant d’obéir à une loi que nous serons rendus justes devant Dieu, car nous serons toujours trouvés défaillants sur un point ou un autre. Mais, et c’est là que l’Evangile est une bonne nouvelle, Dieu nous déclare justes si nous croyons au sacrifice de Jésus-Christ qui s’est livré lui-même pour nous.

Source : Site internet La Bonne Semence – 24.06.13
Mise en forme : APV
Date de parution sur www.apv.org : 27.02.17

Si ce contenu vous a interpellé, vous pouvez nous contacter à l’adresse contact(at)apv.org.
Types : 
Thèmes : 
Accès : 
Public