Interdiction d'afficher des versets bibliques sur des trolleys en Suisse

Association APV - 27.05.2019

Dernière mise à jour : 07.10.19.

Dans sa lettre circulaire de mai 2019, l'Agence C relève une intensification de la résistance face aux versets bibliques qu'elle publie depuis les derniers mois, ceci en contradiction avec la Constitution fédérale (articles 15 et 17). Elle ne souhaite cependant pas recourir à des moyens juridiques, mais appelle les chrétiens à prier pour nos autorités, selon I Timothée 2 : 2. Soyons attentifs aux atteintes à la liberté religieuse dans notre pays. - APV-NN - 03.06.19

L'Agence C a été fondée en 1985 par Heinrich Rohrer. Association interconfessionnelle, elle est constituée de chrétiens ayant pour but de diffuser la Bonne Nouvelle de l'amour de Dieu et la vérité de sa Parole. Depuis plus de trente ans, elle publie des versets de la Bible dans les journaux, coordonne des campagnes d'affichage dans toute la Suisse et distribue gratuitement des bibles.

Un contrat de deux ans avait été passé entre l'Agence C et les TPB - Transports publics biennois pour afficher le verset biblique Que l'Eternel te bénisse, à partir de juillet 2018. C'était la première fois que l'agence utilisait des bus comme supports, mais son directeur savait le contrat conforme à la législation suisse, la publicité religieuse étant autorisée dans l'espace public, bien qu'elle ne le soit pas à la radio ou à la télévision. Le 23 juillet 2018, le directeur des TPB confiait au Journal du Jura qu'il n'y voyait pas de problème : «Il ne s’agit pas à proprement parler d’une publicité pour une église, mais simplement d’un passage de la Bible

Cette campagne avait fait polémique depuis le début, et le 20 septembre 2018, Mohamed Hamdaoui, parlementaire biennois PDC (dans ce parti depuis 2019; ex-PS), avait déposé un postulat demandant l'interdiction de messages religieux sur les transports publics

Le 4 octobre 2018, l'hebdomadaire Biel Bienne rapportait que les TPB avaient refusé une publicité athéiste proposée par l'ASLP - Association suisse des libres penseurs, lancée en contestation à celle de l'Agence C. Le slogan «Probablement que Dieu n’existe pas, cesse de t’en faire, profite de la vie» avait assuré le succès de la campagne de l'ASLP en 2009.

Le 15 mai 2019, le Conseil de la ville de Bienne a accepté le postulat d'Hamdaoui intitulé «Pas de prosélytisme sur nos bus». Plusieurs sites d'information évangéliques crient victoire parce qu'à ce jour, l'Agence C n'a pas reçu d'interdiction d'affichage. Ce répit n'étant que provisoire, nous ne partageons pas cet enthousiasme candide. En effet, comment faut-il comprendre que des autorités de notre pays s’engagent sur la voie de la laïcité – alors que la Suisse n’est pas un état laïque – dans le but de se prémunir contre l’islamisme, suite à l’affichage de versets de la Bible?... Ceci d’autant que la situation de la France suffit à elle seule à démontrer l’échec de la laïcité à faire barrage à l’islamisme.

Sources / Pour aller plus loin :
- Bienne : Une publicité athée refusée sur les bus - 05.10.18
- Lumière sur les «publicités bibliques» - 27.08.18
- Interview Mohamed Hamdaoui : «La foi n'a pas à dicter sa loi» - 14.04.18

Association APV
Sources en lien dans cet article
Compilation, rédaction et mise en forme : APV
Date de parution sur www.apv.org : 27.05.19 / mis à jour le 07.10.19

Types : 
Thèmes : 
Accès : 
Public