Une Pentecôte finale pour l'Eglise fidèle

Association APV - 13.06.2016

L'histoire de la véritable Eglise de Jésus-Christ

Nous réétudions en ce moment l'histoire de l'Eglise selon les périodes prophétiques d'Apocalypse 1 à 3, et plus particulièrement la ligne du sang laissée sur la frise du temps par les membres de l'Eglise fidèle : ceux qui ont aimé la vérité plus que leur propre vie...

En effet, depuis la première Pentecôte et à travers tous les âges de l'histoire du peuple de Dieu, il y a toujours eu un reste fidèle de chrétiens qui n’ont pas voulu faire de compromis par rap­port à la Parole de Dieu. C'est ce qui les a principalement caractérisés.

Ce sont ces frères et sœurs qui ont payé leur fidélité de leur vie ou d'atroces souffrances et persécutions, qui constituent la véritable Eglise de Jésus-Christ des premiers 1500 ans de notre ère. Qu'on les ait appelés Thonraks, Albigeois, Lollards ou Bogomiles, pour les faire apparaître comme d'obscurs groupuscules isolés et sectaires, ils étaient en fait en liens étroits les uns avec les autres, gardaient la doctrine biblique autant qu'ils la connaissaient et furent certainement des millions, des montagnes du Taurus en Turquie actuelle au sud de la France, de la mer Noire à l'Atlantique, d'environ 100 à 1500... L'institution catholique romaine a clairement tenté d'effacer leur histoire, en même temps qu'elle s'employait à les éradiquer méthodiquement.

Cette dernière assertion n'est pas faite à la légère, mais s'appuie sur des documents historiques exhumés de l'oubli par de diligents hommes de Dieu ayant fait un remarquable et laborieux travail d'historiens. Notre but n'est en aucun cas de «dire du mal des catholiques», comme nombre de chrétiens évangéliques de notre époque pourraient malheureusement le comprendre à tort. C'est par amour de la vérité et pour nous garder de la séduction d'une fausse unité des églises que nous avons étudié ces choses et que nous avons à cœur de les faire partager à ceux qui ont soif de les connaître. Nous annonçons le plein Evangile et aimons toute personne, de quelque milieu qu'elle vienne. Ce que nous dénonçons ici est un système inique et meurtrier, mû par un esprit antichrist, qui retient la vérité captive et assassine ceux qui ne veulent pas en faire partie depuis des siècles. L'esprit qui sous-tend cette institution n'a pas changé, et par conséquent ses objectifs et ses stratégies non plus. L'argument selon lequel elle se prétend être la seule église, dès le commencement, et subsistant à travers les âges, face à ce qu'elle considère comme des mouvements plus tardifs «de rébellion» (tels que la Réforme, etc.), se révèle faux à la lumière de la présence ininterrompue de la fidèle et véritable Eglise de Jésus-Christ, de la Pentecôte à nos jours.

Juste avant la croisade contre les Albigeois, qui fit un million de morts dans les provinces méridionales de la France, les inquisiteurs de l'institution romaine «(...) s’insinuaient ainsi auprès des soi-disant hérétiques, et tout en cherchant à les ramener dans l’Eglise romaine, ils s’informaient de leurs croyances et de tout ce dont plus tard ils pourraient se faire une arme contre eux. (...) [Les résultats escomptés n'étant pas atteints à 100%], le pape vit qu’il fallait prendre d’autres mesures et se servir d’autres armes.» [1] Soyons attentifs aux similitudes que nous pouvons observer avec notre époque...

La grande tribulation et la doctrine dispensationaliste

Les septante semaines de Daniel

Sous le roi Darius, Dieu donna à Daniel la révélation des septante semaines prophétiques parlant de la reconstruction de Jérusalem et du Temple, de la venue du Messie (Jésus) et de son sacrifice, ainsi que de la phase finale (temps de la fin), dramatique du peuple juif et de la destruction de Jérusalem par les Romains, sous Titus. Cette vision prophétique s’est accomplie à la lettre en l’an 70 après Jésus-Christ, se terminant par la dispersion d’Israël parmi les nations, conformément au rapport de l’historien Flavius Josèphe.

Le mandat jésuitique

Profitant du flou mathématique du comptage des années, le jésuite Francisco Ribera (1537-1591), mandaté par le pape et les instances jésuites, développa un système futuriste (le futurisme), essayant de prouver que l’Antéchrist était à venir, et donc ne pouvait être le pape. A cet effet, il prétendit que la 70e semaine de Daniel était une période de sept années de «Grande Tribulation», démarrant à la fin des temps. Cet enseignement hérétique fut repris par John Nelson Darby (1800-1882) et Cyrus Ingerson Scofield (1843-1921), puis développé en une doctrine appelée «dispensationalisme». Avec différentes variantes doctrinales, ces explications des temps de la fin ont été reprises par la majorité du monde évangélique, voire pentecôtiste et charismatique.

Que dit la Parole de Dieu?

  • Apocalypse 1 : 19 et 4 : 1 nous expliquent que l’époque de l’Eglise qui sera décrite prophétiquement et concrètement par le prophète suivra immédiatement (temps grec aoriste) les évènements que Jean était en train de voir.
  • En Apocalypse 1 : 9, Jean admet sa participation à la tribulation (thlipsis) – même mot que celui utilisé en Matthieu 24 : 21 : «détresse...grande» (thlipsis...megas) pour les premiers chrétiens juifs.
  • En Apocalypse 7 : 14, ceux qui viennent de la grande tribulation ont revêtu des robes blanches.

La doctrine d’une période de «Grande Tribulation» de sept ans pour y insérer la dernière semaine prophétique de Daniel n’est donc pas admissible bibliquement, cette 70e semaine de Daniel s’étant terminée en l’an 70 avec la destruction de Jérusalem par les Romains.

Cela signifie que nous sommes toujours en période de tribulation et que celle-ci peut encore aller en s’amplifiant. Il s'agit d'un temps tragique et douloureux qui se trouve en grande partie derrière le peuple de Dieu et se termine actuellement dans un processus de transition et de préparation pour la Parousie.

Un temps de restauration

Actes 3 : 18-21 nous décrit l’époque qui précédera le retour de Jésus. C’est un temps de reconstruction de ce qui aura été détruit durant l’âge noir qui a suivi le christianisme primitif, jusqu'au temps de la pré-réformation (durée : ~1500 ans). Les paramètres historiques et prophétiques nous désignent l'époque entre la Réformation et nos jours (salut par grâce, guérison divine, baptême dans le Saint-Esprit, etc.) 

Seule une partie de la prophétie de Joël 2 : 28-32 s'est accomplie au moment d'Actes 2 : 16-21 : bruit de tempête, langues de feu, etc. En revanche, les phénomènes cosmologiques, le retour physique du Seigneur, une action globale mondiale de masse et l’arrivée finale du Jour du Seigneur ne furent nullement constatés et doivent donc encore se produire pour que la prophétie soit complète et valable.

Demeurons l'Eglise fidèle

Nous assistons actuellement à un passage au crible du peuple de Dieu qui fera ressortir l’Eglise véritable et authentique pour la rencontre finale avec son Seigneur (voir Matthieu 22 : 14).

Si nous aimons la vérité, nous sommes responsables :

  • d'étudier les doctrines du catholicisme en vue de réaliser qu'elles sont absolument incompatibles avec les vérités bibliques.
  • d'étudier l'histoire de l'Eglise fidèle et ce qu'elle a subi de la part de l'institution catholique pour discerner que l'authentique Eglise de Jésus-Christ ne pourra jamais constituer une unité avec cette fausse église.
  • d'étudier la Parole de Dieu pour nous garder de la séduction de la fin des temps destinée à «embarquer», si possible, même les élus.
  • de prier selon Apocalypse 22 : 17 et 20 : Viens, Seigneur Jésus!  et de lui demander avec humilité mais détermination une authentique Pentecôte finale.

Pour en savoir plus

Sources et ouvrages recommandés

Nous nous tenons à l'entière disposition des personnes souhaitant en savoir plus sur les sujets abordés dans cet article.

Notes :
[1] Ladrierre Adrien, L’Eglise - Une esquisse de son histoire pendant vingt siècles, Tome II, pp 320-321, Editions Bibles et traités chrétiens, Vevey, Suisse, 1990

Cette réflexion fait partie de notre lettre de nouvelle n° 26, de juin 2016
Mise en forme : APV
Date de parution sur www.apv.org : 13.06.16

Types : 
Thèmes : 
Accès : 
Public