La tragédie des chrétiens d'Irak et l'instauration d'un califat par l'Etat islamique | Alliance Pierres Vivantes

La tragédie des chrétiens d'Irak et l'instauration d'un califat par l'Etat islamique

Collectif - 28.07.2014

Instauration d'un califat par l'Etat islamique

Le 29 juin 2014, premier jour du ramadan, Abou Bakr al-Baghdadi, djihadiste irakien, proclamait l'instauration d'un califat sur les territoires qu'il contrôle, d'Alep en Syrie à Diyala en Irak, et l'EIIL (Etat islamique en Irak et au Levant) changeait son nom en «Etat islamique» (EI). Son chef, sous le nom d'Ibrahim, devenait ainsi l'imam et le calife de tous les musulmans du monde, un titre disparu depuis la fin de l'Empire ottoman, en 1923, et qui désigne le successeur du prophète Mahomet... Une menace claire pour les non-musulmans d'Occident et d'ailleurs.

Comprendre la montée en puissance de l'EIIL en 5 minutes – vidéo

L'EIIL annonce le rétablissement d'un califat – audio

Le «Djihadistan», nouvel Etat islamiste au Proche-Orient – article

Qui sont les djihadistes de l'Etat islamique en Irak et au Levant? – vidéo

L'Irak vidé de ses chrétiens

Depuis de nombreuses années, les chrétiens d'Irak de toutes dénominations sont persécutés, assassinés, et quittent leur pays en masse, sous la pression des islamistes. Ces dernières semaines, la situation s'est lourdement aggravée. Vendredi 18 juillet dernier, les chrétiens de la ville de Mossoul ont reçu un ultimatum de la part des djihadistes de l'Etat islamique : se convertir à l'islam, payer la dhimma (impôt pour les non-musulmans), quitter dans les 24 heures le territoire du califat nouvellement instauré ou périr par le glaive. Leurs maisons ont été marquées d'un «N» arabe, comme «Nazaréen» (photo ci-contre).

Il y a dix ans, Mossoul comptait environ 100 000 chrétiens. Il n'en restait que 5 000, avant le 10 juin dernier, date à laquelle les djihadistes se sont emparés de la ville pour y installer le quartier général du califat. Pour la première fois de l'histoire, Mossoul se vide de ses chrétiens qui fuient vers le Kurdistan irakien. Au 24 juillet, on ne dénombrait plus qu'une vingtaine de familles chrétiennes à Mossoul...

En Irak, les djihadistes lancent un ultimatum aux chrétiens de Mossoul – article

Irak : Une première depuis 1600 ans – article (Portes Ouvertes - Suisse)

Menacés de mort par l'Etat islamique, les chrétiens d'Irak fuient au Kurdistan – article

Irak : la France condamne «les menaces intolérables» contre les chrétiens – article

Sources : Sites internet LeMonde.fr et Portes Ouvertes Suisse
Compilation, rédaction et mise en forme : APV
Date de parution sur www.apv.org : 28.07.14

Types : 
Thèmes : 
Accès : 
Public